fbpx

eatvice

Lu en 5 minutes

horloge

Comment éliminer les excès des fêtes ?

Foie gras, buche, champagne… Les menus festifs se sont enchainés et votre estomac à du mal à s’en remettre ? Suivez nos astuces pour réparer les dégats.

1 . Déculpabiliser

Il est normal de faire des excès en période de fêtes, cela vous a permis de profiter de bons moments en famille ou entre amis. Il est évident que cela entraîne quelques kilos en plus, mais ce n’est rien, sachez qu’il est possible de s’en débarrasser facilement. Ne soyez pas dur envers vous-même, soyez optimiste et tout ira bien.

2 . Eviter les détox

« Une bonne détox au jus de citron va m’aider à perdre du poids « 

Draineur, détox, jus de légumes, jus de citron au gingembre à jeun, recette de grand-mère…

À l’heure actuelle, aucune étude scientifique valable n’a été menée pour prouver l’efficacité des détox.

On retrouve certes des preuves qu’une molécule issue de l’ananas, du citron ou du fenouil par exemple peut avoir un effet positif sur la fonction hépatique ou rénale en éliminant les toxines.

Premièrement, il s’agit d’études faites sur les souris et non sur les êtres humains et deuxièmement, non pas avec des aliments mais des substances moléculaires. On a donc transformé un aliment en une molécule hyper concentrée. Bonne chance pour arriver à consommer la même quantité dans une alimentation normale. Il faudrait en consommer des quantités astronomiques.

S’il existait un aliment magique, ça se saurait depuis longtemps.

 

3. Respecter un équilibre alimentaire 

Limitez au maximum les produits industriels. Ce genre de produits contient trop de mauvaises graisses, de mauvais sucres et sont souvent remplis d’additifs. La healthy food n’est pas un régime. Changer d’alimentation progressivement est la meilleure façon de se nourrir sainement sans se frustrer.

Pour manger équilibré au quotidien et sans effet yo-yo, intégrez progressivement de nouvelles habitudes healthy. Il ne sagit pas de tout changer du jour au lendemain, allez-y à votre rythme. Le but est de prendre plaisir à modifier vos habitudes pour que cela soit tenable sur le long terme. Il faut parfois se forcer un peu avant que cela devienne un automatisme. L’astuce ? L’organisation… Faire ses courses à l’avance, préparer son menu, cuisiner le plus possible maison, prendre du temps pour soi, faire du sport, se fixer un objectif à court et long terme, se dégager du temps, être positif(ve)…

Mais qu’est ce que je peux manger dans tout ça ? 

 
Au petit déjeuner : 

S’il y a bien un repas traditionnellement sucré dans les habitudes alimentaires, c’est le petit déjeuner. Un petit bol de céréales ? C’est trois morceaux de sucre, un pain au chocolat, idem. Un chocolat chaud ? Deux de plus. 20 cm de baguette tartinée de confiture ? Compter environ 6 sucres, tout autant s’il s’agit de pâte à tartiner. Un verre de jus de fruit ? C’est trois sucres supplémentaires. Un yaourt aux fruits ? Deux de plus. Imaginez un petit déjeuner complet avec la baguette à la confiture, le jus de fruit et 1 yaourt aux fruits. Je vous laisse faire le calcul.

La clé : le petit-déjeuner doit être équilibré. Il devra contenir de préférence une source de glucide de qualité, de protéine et un peu de matière grasse si besoin.

Si vous n’avez pas faim en vous levant, cela ne fait rien, chacun a ses habitudes et ses besoins, inutile de vous forcer ! Vous pouvez le décaler plus tard en matinée ou prendre quelque chose de plus léger si vous avez tendance à avoir une fringale en matinée.

En revanche si vous ne mangez pas par manque de temps, où que vous préférez retarder votre réveil, être en retard, passer à la boulangerie et engouffrer votre croissant en voiture, il va falloir revoir votre organisation ! Un petit déjeuner sain ne prend pas forcément beaucoup de temps.

Levez-vous 10 minutes plus tôt si nécessaire pour profiter d’un petit déjeuner tranquille ou préparez-le la veille si vous êtes vraiment pressé ou emportez-le au travail.

 

Les repas du midi / soir :

Une assiette équilibrée comporte une portion de protéines, de matières grasses de qualité et de glucides à index glycémique bas et rassasiants avec de préférence des légumes bio. Les légumes doivent constituer la proportion la plus importante du repas.

Les portions qui vous sont nécessaires dépendent de plusieurs paramètres : sexe, âge, taille, activité physique …

 
La collation : 

Le gouter n’est pas que pour les enfants !  Une collation riche en fibres et en protéines, c’est l’assurance d’un mode de vie plus sain. Préparez-les à l’avance et intégrez-les l’après-midi. Elles vous permettront de limiter les fringales et les grignotages. Vous éviterez ainsi les biscuits, barres de céréales industrielles, bonbons et chips !

 

4 . Choisir les bons aliments

A) Bonnes sources de protéines

✓ Les poissons (cabillaud, saumon, sardines…)

✓ Les viandes maigres (bœuf, poulet, dinde…)

✓ Les oeufs (bio/fermiers)

✓ Les produits laitiers (skyr, cottage cheese, lait…)

✓ Les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots…)

✓ Le tofu, le tempeh, le seitan…


B) Bonnes sources de glucides

✓ Les fruits 

✓ Les légumes

✓ La patate douce / la pomme de terre

✓ Le riz basmati

✓ Le pain au levain bio

 

C) Bonnes sources de lipides

✓ Les oeufs bio/fermiers

✓ L’huile de coco

✓ L’huile d’olive de première pression à froid et bio

✓ Le lait entier

✓ Les oléagineux (noix du Brésil, noix de Macadamia…)

 

Vous ne savez pas quoi manger ni en quelle quantité ? Découvrez mon nouveau livre avec + 80 recettes saines ainsi que ma méthode pour démarrer votre rééquilibrage alimentaire sans vous restreindre.

5 . S’hydrater

Après vous être régalé en buvant du champagne et du vin, il est temps de limiter ce genre de boissons. Gardez l’alcool et les boissons sucrées aux occasions. Optez plutôt pour des eaux plates, pétillantes, des eaux aromatisées sans sucre ou maison (avec du citron, des fruits, des légumes, du gingembre…), du thé ou des tisanes.

Vous pouvez aussi augmenter votre hydratation en consommant des aliments riche en eau comme les fruits, les légumes, les soupes maison, le lait…

6 . Dormir suffisament 

Mieux manger, faire de l’exercice, très bien, mais êtes-vous bien sûr de dormir assez ? Le sommeil joue un rôle important dans la perte de poids et la plupart des gens sous-estiment son importance. D’après les études, les personnes qui dorment suffisamment, perdent plus facilement. Dans une étude, les participants à l’expérience ont réduit le nombre de calories qu’ils consommaient pendant deux semaines. Parmi eux, un groupe a dormi 5,5 heures par nuit. L’autre, 8,5 heures. Au terme des deux semaines, ceux qui avaient dormi 5,5 heures avaient moins perdu de poids que les autres.

7 . Bouger

On ne le répetera jamais assez mais bougez !

Trouvez un sport que vous appréciez. Le sport vous aidera à vous sentir mieux aussi bien physiquement que mentalement. Fixez-vous des objectifs et surpassez-vous. Devenez-la meilleure version de vous-même. Que ce soit en salle, à l’extérieur, seul(e), avec des amis ou en groupe, il y a des multitudes d’options qui s’offrent à vous. Et il n’est jamais trop tard pour se lancer.

Vous n’avez pas le temps me diriez-vous ? On trouve toujours un peu de temps pour regarder une série sur Netflix, regarder ses réseaux sociaux régulièrement, discuter avec la voisine, jouer à une application sans queue ni tête, passer 3 heures à chercher LA robe parfaite sur internet pour au final ne pas l’acheter, se perdre dans les néants de Pinterest ou Tik Tok …Diminuez votre temps de téléphone et de télévision et vous verrez le temps que vous gagnerez !

 

Que vous souhaitez perdre du poids ou mieux manger, nous vous recommandons de faire notre Bodycheck gratuit. Définissez vos objectifs, calculez votre IMC et recevez des conseils personnalisés de nos diététiciens nutritionnistes.

🔥 Mon nouveau livre de recettes est disponible !

X